Actualités

Exercice sur le parcours du Tour de France 2019

 
 
Exercice sur le parcours du Tour de France 2019

La préfète de l'Ariège a piloté le 14 mai 2019  un exercice de sécurité civile d'envergure, destiné à tester les dispositions d'un plan ORSEC de secours en montagne dans le cadre d’un événement imprévisible survenant sur le passage du Tour de France.

Nous sommes le dimanche 21 juillet 2019, jour de passage du Tour de France sur les routes d'Ariège. Le centre opérationnel départemental est activé depuis 10 heures 30.  La caravane doit faire son entrée dans le département à 11 h16.

L’Ariège et notamment la Haute-Ariège subit depuis la nuit précédente des orages et de fortes précipitations.  Météo France n’a cependant pas placé le département en vigilance.

Deux heures avant le passage de la caravane du Tour de France, une coulée de boue coupe brutalement la RD 18 dans la montée du Port de Lers au niveau de ruisseau de Menthé et emporte plusieurs spectateurs positionnés sur le bord de la route.

L’alerte est donnée par un témoin.

Présentation de l’exercice

L’exercice est dimensionné pour une durée de 3 heures.

L’objectif général est de tester les dispositions spécifiques ORSEC pour le secours en montagne (opération d’envergure pour laquelle le commandement des opérations de secours est assuré par le service départemental d'incendie et de secours et l’impact d’un événement imprévisible (coupure de l’itinéraire) sur le passage du Tour de France.

Le secours en montagne se jouera sur site, sur la RD18 au niveau du ruisseau de Menthé dans la montée vers le port Lers.

Objectifs retenus

Préfecture :

  • observer le déroulement de la conférence à trois au CAU
  • tester les remontées d’information dans le cadre d’un secours en montagne
  • tester les réactions face à un événement impactant le Tour de France
  • tester les nouveaux outils du COD (Synapse, tableau numérique)

SDISService départemental d'incendie et de secours

  • conduite d’opérations,
  • recherche et dégagement de personnes avec des équipes spécialisées
  • travail partenarial avec les services impliqués
  • déploiement de personnel avec l'hélicoptère

PGHM

EDSR

  • sécurisation de la route et de la vallée.

SAMUService d'aide médicale urgente

  • prendre en charge de 15 victimes dont 4 graves et médicalisées.

Gestionnaires routiers (DIRSO - CD09)

  • conseiller la préfète sur la suite à donner pour le Tour de France (maintien, déviations...)

Moyens humains

La préfète de l’Ariège dirige les opérations. Elle est accompagnée d'un représentant la DGSCGC présent en qualité d'observateur et du   Procureur de la République.

  • SDISService départemental d'incendie et de secours : 20 pompiers dont 2 binômes GSMSP et une équipe cynophile
  • Gendarmerie : 22 gendarmes dont 2 binômes PGHM avec au moins une équipe cynophile, 2 binômes GMG, 1 binôme compagnie Foix (BT Tarascon), 1 binôme compagnie St Girons (COB Oust), 1 binôme EDSR,1 pilote hélicoptère (acheminement d’un binôme PGHM et un binôme GSMSP), 1 SIC (moyens radio)
  • SAMUService d'aide médicale urgente : 2 équipes composées d’un médecin, infirmier et aide-soignant
  • Figurants : 21 étudiants de l’école d’infirmiers de Pamiers.

En COD :

En animation :

Bilan humain
5 urgences relatives, 5 urgences absolues, 1 personne disparue retrouvée.

Retour d’expérience

A chaud à l’issue de l’exercice et dans les semaines à venir un retour d'expérience à froid