Actualités

Feux de forêt les prévenir et s'en protéger

 
 
Feux de forêt les prévenir et s'en protéger

Chaque été, la hausse des températures et l’air sec augmentent considérablement les risques de feux de forêts dans les départements du sud de la France. Ainsi, en 2017, 24 500 hectares de forêts ont été détruits par les incendies, et 4 420 hectares en 2018. L'Ariège n'est pas épargnée.

Feux de forêts une menace très sérieuse

Pour les populations et les habitations

Pour l’environnement : destruction d’écosystèmes, menace de la biodiversité, pollution aérienne et terrestre

Le ministère de l’Intérieur est, comme chaque été, pleinement mobilisé pour lutter contre les feux de forêts et intervenir au plus vite en cas de sinistre.

30 000 sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs se tiennent prêts à agir. Professionnels, volontaires ou militaires, ils sont tous formés à combattre les incendies de forêts. Ils bénéficient de moyens humains nationaux renforcés : les 650 hommes des formations militaires de la sécurité civile (FORMISC), les 700 sapeurs-pompiers constitués en une dizaine de colonnes de renfort zonales, ou encore 45 hommes mis à disposition par le ministère de la Défense dans le cadre du protocole Héphaïstos.

Un risque majoritairement d’origine humaine

L’incendie de forêt est « une combustion qui se développe sans contrôle, dans le temps et dans l’espace ». En plus des forêts au sens strict, les incendies concernent des formations subforestières de petite taille : le maquis, la garrigue, les landes, etc…

L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies – 90% des départs de feu - que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles...) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps). La moitié de ces feux d’origine anthropique sont dus à des imprudences et à des comportements dangereux, aussi bien de touristes que de riverains. Plus de la moitié des départs de feux pourrait être évitée en appliquant les bons gestes au quotidien.

Une stratégie des forces de sécurité civile contre les feux de forêts fondée sur 

Un effort de prévention auprès des populations, notamment par la diffusion large d’un guide de 7 bons comportements face au feu. Une vaste campagne de sensibilisation, conjointe au ministère de l’Intérieur et au ministère de la Transition écologique et solidaire, a ainsi été lancée ce jour

Un dispositif exceptionnel de surveillance, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire et, notamment, l’Office national des forêts et Météo France

Une coordination constante entre les préfectures, les états-majors zonaux et les SDISService départemental d'incendie et de secours ; ainsi qu’une coopération avec les Armées

Une capacité d’intervention rapide.

Christophe Castaner a rappelé sa détermination et celle des forces de l’ordre à identifier et arrêter systématiquement les responsables des feux de forêts. Le droit prévoit des sanctions lourdes à leur encontre, jusqu’à 15 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende. « Le lancement de la saison des feux de forêts marque le début d’une période d’alerte et d’exigence encore renforcées. Nos sapeurs-pompiers sont parfaitement entraînés et vigilants. Ils sont prêts à intervenir pour protéger, face au danger, les Français, leurs habitations et notre environnement. Face aux incendies de forêts, nos sapeurs-pompiers sont à la fois les soldats du feu et les soldats de la planète. »

carte

Dossier de presse

> DP Feux forêt campagne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,28 Mb

Plus d'informations

Ministère de la transition écologique et solidaire