Actualités

L'été 2020 dans les refuges de montagne d'Ariège

 
 
L'été 2020 dans les refuges de montagne d'Ariège

La préfète de l’Ariège s'est rendue  au refuge d’En Bays  pour y rencontrer le président de l'association des gardiens de refuges des Pyrénées, également gardien du refuge. Au départ de la randonnée un point presse a été donné sur la situation des refuges et les mesures mises en œuvre en Ariège pour l’été 2020.

Un refuge est un établissement d'hébergement recevant du public gardé ou non, situé en altitude dans un site isolé. Son isolement est caractérisé par l'absence d'accès tant par voie carrossable que par remontée mécanique et par l'inaccessibilité pendant au moins une partie de l'année aux véhicules et engins de secours. Il offre un hébergement à caractère collectif à des personnes de passage et sa capacité d'hébergement est limitée à 150 personnes. Les mineurs peuvent y être hébergés. Au titre de sa fonction d'intérêt général d'abri, le refuge dispose en permanence, à l'intérieur, d'un espace ouvert au public.

Les refuges de montagne sont gérés par des gardiens qui ont pour mission l'accueil, l'entretien, la préparation et le service des repas mais aussi des missions de conseil aux alpinistes et randonneurs et enfin de collaboration avec les services de secours et de météo. Ils sont représentés par l'association des gardiens de refuges des Pyrénées, présidé par Julien Militon, gardien d'en Beys. Il existe 41 refuges gardés dans le massif des Pyrénées, dont 9 en Ariège1 .

Un travail très important a été mené au niveau national. Mandaté par la secrétaire d’État auprès de la ministre de la transition écologique, le Préfet de Savoie, a conduit les travaux, avec les services de l’État concernés et en collaboration avec les représentants des propriétaires et des gardiens de refuge, pour permettre la réouverture des refuges à compter du 2 juin 2020, en respectant les mesures prévues par le décret du 31 mai 2020.

Le protocole national, prévoit que propriétaires et gardiens mettent en place un protocole sanitaire pour leur refuge, visé par le maire et transmis à la préfecture. Parmi les mesures mises en œuvre sur l’ensemble des refuges ariégeois :

  • la réduction des capacités du refuge adaptée à chaque cas, si nécessaire
  • un accueil réservé pour l’hébergement des personnes ayant préalablement réservé sans préjudice de la mission d’intérêt général d’assistance et de secours de l’abri
  • la traçabilité des randonneurs en hébergement
  • l’isolement dans un espace dédié et l’évacuation rapide de toute personne présentant des symptômes.

L a répartition par propriétaire des refuges ariégeois : Chioula (Vallée d'Ax, CCHA) , En Beys (Orlu, Syndicat Intercommunal de l'Oriège), Etang d'Araing (Sentein, FFCAM), Etang de Bassies (commune d'Auzat), Etang du Pinet (Vicdessos, FFCAM), Etang Fourcat (Auzat, FFCAM), Le Rulhe (Aston, CCHA), Les Besines (Merens-les-Vals, FFCAM), Les Estagnous (Bordes-Uchentein, CCCP.

> Protocole sanitaire national pour les refuges - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Pour que la montagne reste un plaisir

Suivez les conseils du ministère des sports dans le cadre de la campagne prévention été

> Pour que la montagne reste un plaisir - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb