Actualités

La maison des cîmes

 
 
La maison des cîmes

La résidence sociale la Maison des Cimes, située au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, à 1440 mètres d’attitude, est un projet expérimental d’innovation sociale en territoire rural.

La Maison des cîmes est un établissement social d’insertion, lieu d’accueil pour des femmes avec enfants en situation de vulnérabilité sociale et économique. L’objectif de cette structure est de favoriser l’insertion socio-professionnelle et l’autonomie des femmes accueillies.

La Maison des cîmes, dont l’implantation va contribuer à la vie de ce territoire, à la sauvegarde de l’école, au développement et à l’animation locale, ouvrira ses portes à la rentrée 2019 en accueillant 6 mères et 9 enfants.

Les services de l’État ont soutenu ce projet, qui fait l’objet d’une présentation officielle en présence de la préfète de l’Ariège, le 27 février 2019.

Un logement d’abord

Pour venir en aide aux personnes en situation de précarité et les aider à aller vers un logement autonome, premier pilier pour réussir une insertion ou réinsertion sociale et professionnelle, l’État a mis en place le plan quinquennal 2018/22Un logement d’abord.

5 priorités:

  • Produire et mobiliser plus de logements abordables et adaptés aux besoins des personnes sans-abri et mal logées
  • Promouvoir et accélérer l’accès au logement et faciliter la mobilité résidentielle des personnes défavorisées
  • Mieux accompagner les personnes sans domicile et favoriser le maintien dans le logement
  • Prévenir les ruptures dans les parcours résidentiels et recentrer l’hébergement d’urgence sur ses missions de réponse immédiate et inconditionnelle
  • Mobiliser les acteurs et les territoires pour mettre en œuvre le principe du logementd’abord.

Ce plan prend toute sa dimension dansle département de l’Ariège où les indicateurs relatifs au taux de chômage et aux minimas sociaux, ont récemment été analysés dans le cadre du plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées, signé entre l’État et le conseil départemental le 13 décembre 2018. Les actions à mener, pour répondre à ces constats, passent notamment par l’émergence de solutions innovantes adaptées à nos territoires ruraux.

Un projet d’innovation sociale en territoire rural

La Maison des Cîmes s’inscrit pleinement dans la logique du plandépartemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées, du plan logement d’abord, mais également du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté pour l’inclusion sociale.

La résidence sociale La Maison des Cîmes est un projet expérimental d’innovation sociale en territoire rural. Elle se veut un établissement social d’insertion et un lieu d’accueil pour des femmes avec enfants, en situation de vulnérabilité sociale et économique.

Si l’aboutissement du projet, dont le coût global d’investissementest de 654 000 €, a duré près de 3 ans,  les services de l’État l’ont toujours soutenu. L’État l’a financé pour un montant de 250 000 € au titre des crédits de dotation d’équipement des territoires ruraux, le conseil départemental pour45 000 €, le conseil régional pour 6 000 €, la communauté de communes de la Haute-Ariègepour 80 000 €, LEADER-UE (liaison entre action de développement de l'économie rurale) pour120 000 € etenfin 123 862 € d’ autofinancement.

Le budget de fonctionnement, auquel l’État participera pour un montant de 35 000 € par anpendant 3 ans, dans le cadre de l’aide à la gestion locative sociale, s’élève à 159 533 euros.

La Maison de Cîmes sera suivie par l’opérateur France-Horizon. Cette association nationale œuvre auprès des personnes en situation d’exclusion sociale ou de dépendance liée à l’âge, depuis plus de 75 ans. L’accompagnement social et médico-social porté par France-Horizon repose sur des équipes pluri-disciplinaires formées à ces métiers.