Actualités

Plan hiver l'État se mobilise

 
 
Plan hiver l'État se mobilise

La préfète Chantal Mauchet s'est rendue au centre de distribution alimentaire du Secours populaire, et à  à l’accueil de jour de la Croix – Rouge, hébergés dans dans des locaux communaux, pour échanger avec les acteurs locaux, notamment associatifs, intervenant en première ligne auprès de nos concitoyens les plus précaires.

Depuis le 1er novembre 2018 et jusqu’à fin mars 2019, sous l’autorité de la préfète de l’Ariège, les services de l’État et tous les acteurs de la veille sociale (115, conseil départemental, communes et associations), contribuent au renforcement du dispositif d’hébergement d’urgence en ouvrant des places supplémentaires destinées à accueillir les personnes sans abri ou en grande précarité.

Le dispositif d’accueil des personnes sans abri, qui fonctionne toute l’année, est renforcé pendant la période hivernale.Une vigilance accrue est mise en œuvre auprès des personnes en grande précarité, ayant besoin d'un hébergement d'urgence. La campagne hivernale repose sur le suivi des conditions climatiques et sur la réactivité des acteurs de la veille sociale Le département de l’Ariège augmente sa capacité d’hébergement d’urgence de plus de 60 % durant la période hivernale.

Activation du plan hiver en Ariège

Depuis le 1er novembre 2018 et jusqu’au 31 mars 2019, sous l’autorité de la préfète de l’Ariège, les services de l’État et tous les acteurs de la veille sociale (115, conseil départemental, communes et associations), contribuent au renforcement du dispositif d’hébergement d’urgence en ouvrant des places supplémentaires destinées à accueillir les personnes sans abri ou en grande précarité.

Les grands axes du plan hiver

  1. Assurer la coordination des différents intervenants de l’urgence sociale,
  2. Répondre au plus près des demandes, identifier et activer les places exceptionnelles pour assurer une mise à l’abri effective des personnes en situation de précarité sur l’ensemble du département,
  3. Renforcer la démarche d’aller-vers assurée par les maraudes,
  4. Accompagner vers le logement pérenne les personnes en capacité d’y accéder et mieux prévenir les situations pour lesquelles un risque d’expulsion locative a été identifié.
  5. Le dispositif hivernal d’hébergement d’urgence en Ariège

    Le département de l’Ariège augmente sa capacité d’hébergement d’urgence de plus de 60 % durant la période hivernale avec 163 places mobilisables.

    Toutes les places du dispositif sont actuellement occupées.

    Renforcement de la capacité d’hébergement d’urgence

    Dès le 1er novembre 2018, compte tenu des spécificités géographiques du département, 42 places supplémentaires, se sont ajoutées au 102 places ouvertes toutes l’année en matière d’hébergement d’urgence. Ce nombre de place reste constant en niveau 1 du plan froid: températures minimales ressenties de jour comprises entre -5°C et -10°C et températures maximales ressenties négatives ou nulles.

    144 places d'hébergement disponibles

    Déclenchement du niveau 2 du plan froid

    Ce niveau correspond à une situation météorologique aggravée avec des températures minimales ressenties de jour comprises entre - 11°C et - 17°C. L’alerte de niveau 2 déclenche des maraudes renforcées et suscite une vigilance accrue des services de police et de gendarmerie.

    14 places supplémentaires, soit 158 places

    Déclenchement du niveau 3 du plan froid

    Ce niveau correspond à une situation météorologique exceptionnelle avec des températures minimales ressenties de jour inférieures à -18°C.

    5 places supplémentaires sont mobilisables par l'ouverture temporaire de lieux d'hébergement.

    Veille sociale renforcée

    Outre le renforcement du dispositif d’hébergement, les trois accueils de jour de Foix, Pamiers et Saint Girons modifient leurs horaires d’ouverture, pour offrir un accueil pendant la pause méridienne, ainsi que les week-end, lorsque les conditions météorologiques l’imposent. Ces espaces d’accueil sont encadrés par des professionnels de l’insertion sociale. Un accompagnement social, un diagnostic sanitaire et une aide à l’accès aux droits sont proposés à chaque personne accueillie.

    La Croix-Rouge organise des maraudes à Foix, Pamiers et Saint Girons. Elles permettent de repérer les personnes en difficulté, de leur fournir vêtements chauds et nourriture et de leur proposer un hébergement pour la nuit, dans un centre d’hébergement d’urgence. Ces maraudes peuvent devenir quotidiennes en cas de conditions météorologiques extrêmes. Pour l’hiver 2018/19, leur renforcement est prévu, financé par des aides supplémentaires de l’État.

    Service intégré d’accueil et d’orientation

    Le service intégré d’accueil et d’orientation de l’Ariège, qui gère le 115, permet d’améliorer la prise en charge des personnes sans abri ou risquant de l’être et de fluidifier le passage de l’hébergement vers le logement. Le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation a connaissance de tous les dispositifs supplémentaires et exceptionnels mis en œuvre par période de grand froid. Il est le régulateur du dispositif.