Actualités

Vigilance orange canicule

 
 
Vigilance orange canicule

Le département de l’Ariège est placé par Météo-France en vigilance orange pour canicule.

Aujourd'hui mercredi et demain jeudi sont les deux journées les plus caniculaires de l'épisode. Les températures dépasseront régulièrement les 37°C. Demain jeudi, les minimales seront exceptionnellement élevées, avoisinant parfois des records : le thermomètre ne devrait guère descendre en-dessous de 20°C plus particulièremen sur la moitié nord du département.

Les services de l’État sont mobilisés, pour anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs et activer le cas échéant le plan canicule destiné à relayer au plus près des citoyens les messages et les outils de prévention de l’ensemble des acteurs concernés : professionnels et établissements de santé, services de l’État, collectivités locales, associations, réseaux de professionnels, etc.

Les agences régionales de santé sont mises en alerte avec une attention toute particulière sur l’offre de soin.

La Ministre des solidarités et de la santé a activé le dispositif de mobilisation des médias afin que soient diffusés dès lundi des messages rappelant les conseils de prévention.

La plateforme téléphonique d’information du public Canicule Info Service est ouverte depuis lundi matin. Ce numéro vert, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h) permet d’obtenir des recommandations sur la conduite à tenir en cas de fortes chaleurs.

En Ariège, une première sensibilisation des trois accueils de jour et de la Croix Rouge en charge des maraudes, a d’ores et déjà été réalisée par la direction de la cohésion sociale et de la protection des populations, afin de les informer qu’ un éventuel épisode de forte chaleur entraînerait l’extension des horaires d'ouverture des accueils de jour et la mise en place de distribution d'eau aux personnes sans domicile.

Les services de l’État en Ariège sont en outre pleinement mobilisés pour appliquer et relayer les conseils des autorités sanitaires, auprès des personnes les plus fragiles :

Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement. Soyons solidaires des plus démunis, notamment des personnes sans domicile et incitons-les à accéder à des lieux réfrigérés, tant en journée que la nuit, avec notamment l’ouverture de parcs et jardins.

Nourrissons et jeunes enfants :veillez à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire). Ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée.

Enfants : vous tenez à eux, ne les quittez pas des yeux pour éviter les noyades. Au cours de l’été 2018, les noyades accidentelles ont augmenté de 30% par rapport à l’été 2015, notamment au cours des épisodes de fortes chaleurs.

Travailleurs : buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilants pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau du soleil, et si vous vous sentez mal, signalez-le rapidement.

Sportifs : évitez l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée.

En cas de maladies chroniques ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple), n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.
Pour l’ensemble de la population les recommandations sont de boire régulièrement, manger, même si on n’a pas très faim, ventiler les pièces, fermer les volets, faire attention à ses proches, prendre des nouvelles, ne pas boire d’alcool et limiter les efforts physiques.

Que faire en cas de vague de chaleur ?

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région.

  • La chaleur fatigue toujours
  • Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
  • La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

En cas d’épisode de forte chaleur, un numéro d’information est mis à disposition du public :

NUMERO PLATEFORME.jpg large

Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

> Grosses chaleur canicule CONSEILS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,79 Mb

Canicule et travail

> Canicule et travail - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,48 Mb

Toutes les informations du Ministère  des solidarités et de la santé ICI

Les sites utiles

Météo-France

Santé Publique France