Conditionnalité et identification animale

Règles d’identification animale

 

Retrouvez les règles d’identification des bovins, ovins, caprins, porcins (dont les sangliers détenus en élevages).

L’identification individuelle est à la base de la traçabilité animale, de la maîtrise sanitaire du cheptel et des actions collectives d’amélioration génétique.

Le système d’identification et d’enregistrement des données est un outil de base essentiel utilisé notamment dans le cadre des contrôles de la santé animale pour la détection et l’éradication des maladies, mais aussi dans le cadre des contrôles des aides animales, pour bien identifier les animaux éligibles et vérifier leurs mouvements et devenir.

Chaque Etablissement départemental de l’élevage (EDE) ou Etablissement interdépartemental de l'Elevage (EIE) (en cas de regroupement de plusieurs départements) gère l’identification des animaux de rente en France. Les EDE/EIE attribuent aux cheptels bovins, ovins, caprins et porcins un numéro de cheptel (dit n° EDE du cheptel) à 8 chiffres :

Les animaux des espèces bovine, ovine, caprine et porcine doivent être en outre identifiés individuellement.

Pour ce qui concerne les sangliers détenus dans les établissements d’élevage, le marquage des sangliers comporte le numéro propre au site d’élevage (identification des exploitations et des sites d’élevage par un numéro unique).

A lire dans cette rubrique