Plan départemental de protection des forêts contre les incendies

 
 
Arbre

Contre les incendies de forêts en Ariège, un plan de prévention est en place. Au programme : Surveillance, équipement des massifs, entretien des espaces et formations.

Le Plan Départemental de Protection des Forêts Contre les Incendies approuvé pour la période 2007 2013

Avec 201 139 hectares de forêts au dernier inventaire, soit 40,9 % de sa superficie depuis la haute montagne pyrénéenne jusqu’à la plaine de la Garonne, le département de l’Ariège se place au 18ème rang des départements les plus boisés de France. Mais cette richesse naturelle, à laquelle vient s’ajouter l’importante diversité des paysages forestiers constitués de plus de 80 essences d’arbres différentes, rend le territoire plus vulnérable aux incendies.

La démarche des plans de protection des forêts contre les incendies, décidée par le législateur, constitue une opportunité pour orienter les politiques afférentes, par la prise en compte des évolutions de l’occupation du sol et de l’utilisation des espaces boisés ou de nouvelles situations climatiques extrêmes. Elle contribue au développement de l’information à destination du public pour la prévention des risques naturels majeurs.

La loi du 9 juillet 2001 d’orientation sur la forêt a modifié et élargi le champ d’application de l’article L 321-6 du code forestier, jusqu’alors mis en œuvre dans les seuls départements méditerranéens. Les nouveaux plans se situent ainsi dans la continuité de ceux initialement prescrits par l’Union Européenne en visant des objectifs plus larges et mieux intégrés. Ils bénéficient du développement des méthodes d’analyse et d’expertise , notamment par des méthodes de retour d’expérience et de renforcement des recherches pour la réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes.

Le schéma approuvé par le préfet de l’Ariège le 31 août 2007 comporte conformément à la réglementation en vigueur un rapport de présentation, le document d’orientation et des documents graphiques accessibles.

La vigilance de chacun est primordiale. Une extrême prudence, une attitude citoyenne respectueuse des règles instituées et des précautions à prendre lorsque l’on se trouve en forêt sont indispensables pour mieux prévenir les risques d’incendie et protéger la forêt.

Ci-dessus les pièces constitutives de ce plan :