Sècheresse en Ariège

 
 
Sècheresse en Ariège

Dans le cadre d’une gestion globale et préventive de la ressource en eau, des mesures d’économie de la ressource s’appliquent jusqu'au 31 octobre 2022.

Cette situation a fragilisé les débits des cours d’eau non réalimentés ainsi que les débits naturels de l’Ariège et a entraîné de forts déstockages des retenues de compensation. Les seuils des débits d’alerte ont été franchis ces derniers jours aux stations de mesure de Foix et Auterive.

Dans le domaine de l’alimentation en eau potable, plusieurs secteurs du département sont en tension, et la ressource pourrait, sans action correctrice, ne plus être suffisante dans les semaines à venir.

L’état de la ressource en eau dans le contexte météorologique actuel a été examiné en comité de suivi opérationnel de l’étiage, avec tous les partenaires concernés.

Dans le cadre d’une gestion globale et préventive de la ressource en eau, il a été décidé la mise en œuvre de mesures supplémentaires d’économie de la ressource :

- Prélèvements sur les réseaux d’eau potable

A partir des réseaux d’eau potable, sont interdits les usages non essentiels (arrosage des pelouses, espaces verts, jardins, terrains de sport et remplissage des piscines). Les fontaines publiques sont fermées, le lavage des véhicules et des voiries interdits, ainsi que l’arrosage des jardins potagers durant une grande partie de la journée).

- Prélèvements dans les rivières et les nappes

Sur l’ensemble des rivières non réalimentées, la grande majorité des prélèvements sont interdits à l’exception de l’irrigation pour le maraîchage, les pépinières et l’arboriculture qui reste autorisée entre 20h et 8 h du matin, et de l’arrosage des potagers de 20 h à 24 h et de 5h à 8 h.

Enfin, les prélèvements pour l’irrigation sur les rivières réalimentées de l’Ariège et de l’Hers-Vif sont interdits trois jours et demi par semaine.

Au-delà de ces interdictions, la préfète de l’Ariège, invite les collectivités, les particuliers et les irrigants à intensifier leurs efforts pour modérer leurs usages de l’eau afin d’éviter d’accentuer la pression sur les milieux naturels (cours d’eau et nappes) et d’éviter toute coupure des réseaux d’eau potable durant les prochaines semaines.

La situation hydrologique reste sous surveillance et pourrait nécessiter des mesures complémentaires d’urgence en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et de la mobilisation de chacun pour un usage économe de la ressource.

L'arrêté préfectoral du 24 août 2022 détaille les modalités de modération d’usage de l'eau

> AP du 24 août 2022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,57 Mb

> Annexe 1_restrictions_Ariege_v3-23082022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

> Annexe 2_restrictions_Hers_v3-23082022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb