Métiers du sport

 
 

Index d'articles

  1. Sport
  2. Sports de nature
  3. Métiers du sport
  4. Réglementation
  5. Manifestations sportives

De A pour accompagnateur de tourisme équestre à V pour entraineur de Volley Ball, les métiers en lien avec l’encadrement  et l’enseignement des activités sportives sont variés. Avec un intérêt toujours plus grand du public pour le sport de loisirs ou de compétition, les postes sont nombreux (d’assistant animateur sportif à directeur de projet et de structure).

> tableau_diplomes_sport_web - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,17 Mb

Afin de garantir la sécurité physique et morale des pratiquants, le code du sport instaure une obligation de qualification (article  L 212-1 code du sport ).

La détention d’un diplôme reconnu est la condition pour pouvoir exercer l’activité d’éducateur sportif et obtenir une carte professionnelle .

1/ Se former aux métiers du sport :

 a/La formation  (initiale et continue) :

 Les diplômes d’ État (BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS..) sont accessibles par la voie de la formation.

 Les certificats de qualification professionnelle (CQP), les titres à finalité professionnelle (TFP) permettent également d’accéder à  la profession d’éducateur sportif.

 Quelques informations utiles :

 - Calendrier national des formations du ministère des sports

 - Aides au financement

 - Liste des CQP sport

 b/L’apprentissage :

L'apprentissage est une voie de formation en alternance qui s'adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus (voire au-delà sous certaines conditions).

L'apprenti(e) va préparer un diplôme professionnel sous contrat d’apprentissage en suivant ses études dans un Centre de formation d'apprentis (CFA) et en même temps apprendre le métier correspondant dans une entreprise dont il (elle) est salarié(e) dans un contexte d’alternance.

Les avantages de ce format de formation :

- Pour l’apprenti :

L’alternance permet de concevoir un projet professionnel complet grâce à une formation diplômante ou qualifiante et une expérience concrète en entreprise :

  • Obtenir un diplôme ou une qualification parmi un large choix de métiers ;
  • Bénéficier de la gratuité des frais de formation ;
  • Mettre en pratique les enseignements théoriques ;
  • Être rémunéré, pendant sa formation en tant que salarié ;
  • Accéder plus facilement à l’emploi, grâce à l’expérience professionnelle acquise en entreprise.

- Pour l’employeur :

Recruter un alternant présente de nombreux avantages pour une entreprise comme celui de former un futur salarié, lui apprendre un métier, l’intégrer à la vie et à la culture de l’entreprise. C’est également recruter une personne adaptée aux besoins de son entreprise.

De plus, des avantages financiers sont proposés à l’employeur qui recrute en alternance.

Pour tout savoir sur l’apprentissage, un site internet ressources « le portail de l'alternance » .  

En matière d’offre de formation aux métiers du sport, le CFA Sport Occitanie a pris le relais le 21 septembre 2018 des CFA intégrés aux CREPSCentre régional d'éducation physique et sportive de Toulouse et de Montpellier ; il propose 50 cursus répartis sur 20 sites.

 c/Le dispositif SESAME :

 SESAME (Sésame vers l’Emploi dans le Sport et l’Animation pour les Métiers de l’Encadrement) est un dispositif issu du comité interministériel à l’égalité et à  la citoyenneté qui s’est réuni en mars 2015 et intégré au plan national « citoyens du sport » puis aux mesures « Héritage 2024 » avec un objectif national de 5000 jeunes formés aux métiers du sport.

 SESAME concerne les jeunes :

- de 16 à 25 révolus (jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap)

- résidants en zone considérée comme prioritaire (quartier de politique de la ville (QPV), zone de revitalisation rurale, commune signataire d’un contrat de ruralité …)

- hors zone éligible, jeunes sans soutien familial ou bénéficiaires de  dispositifs annexes (garantie jeunes, de l’aide sociale à l’enfance, suivi par la Protection Judiciaire de la Jeunesse, résidents en foyer de jeunes travailleurs, etc)

 Dans le contexte actuel de réforme de la formation professionnelle, il s’agit d’accompagner les jeunes bénéficiaires vers un parcours de formation qualifiant (CQP, diplômes d’ État…) favorisant une insertion durable dans l’emploi.

 c/La Validation des Acquis de l’Expérience :

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAEValidation des acquis de l'expérience) peut vous permettre, grâce aux compétences acquises lors de vos expériences salariées ou bénévole, de vous voir délivrer tout ou partie d’un diplôme, ou encore d’être dispensé des titres ou diplômes requis pour préparer le diplôme visé.

> Primo info VAEValidation des acquis de l'expérience - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb

 e/La reconnaissance ou équivalence de diplôme étranger :

 Si vous êtes en possession d’un diplôme étranger délivré dans le champ du sport et que vous souhaitez obtenir une reconnaissance ou une équivalence pour exercer en France, vous pouvez effectuer la démarche de demande directement en ligne.

Pour cela, veuillez créer votre compte sur le site dédié.

 2/ L’emploi sportif :

 Guide en faveur de l’emploi associatif en Occitanie

 a/l’association Profession Sport :

 Fondées dans les années 90, les associations Profession Sport et Loisirs participent sur l’ensemble du territoire au développement de l’emploi associatif en recrutant et rémunérant des salariés en « temps partagé » pour les mettre à la disposition de leurs adhérents (clubs sportifs, comités et ligues, associations socioculturelles, …).

Ces associations intermédiaires conseillent et aident leurs adhérents dans les domaines du recrutement, de la formation et de la gestion administrative des salariés. Elles contribuent également à l’insertion des professionnels du secteur en leur apportant une aide à la recherche d’emploi, un accompagnement à la construction de parcours qualifiants ou un appui à la création d’activité.

En Ariège, l’association PAASPORT 09, implantée à Foix,  21 rue des moulins, remplit cette mission.

Contact : courriel   ou 05 61 02 98 97

 b/les groupements d’employeurs :

La création des groupements d’employeurs dans le secteur non marchand remonte à plus de 30 ans (loi du 25 juillet 1985). Ce mode d’organisation connait une croissance notable mais certaines idées reçues demeurent et constituent des freins au déploiement des groupements d’employeurs et donc à la dé précarisation de l’emploi notamment dans le champ sportif.

Le groupement d’employeurs (GE) repose sur l’initiative d’acteurs pour répondre à leurs besoins de compétences. L’emploi est créé par le regroupement d’entreprises, d’associations adhérentes, qui mobilisent la « main d’œuvre » via la mise à disposition des salariés du GE qui partagent leur temps de travail entre ces structures associées au projet de groupement.

Le GE peut en particulier permettre aux associations de faire face aux fluctuations d’activité, à la saisonnalité, aux difficultés de recrutement et de mobilisation de compétences spécifiques sur certains territoires ou pour certains métiers.

Guide pour la création d’un Groupement d’Employeurs

Liens utiles