Actualités

Déploiement des premières Maisons France services en Ariège

 
 
Déploiement des premières Maisons France services en Ariège

L’accessibilité aux services publics est un enjeu majeur d’égalité et de cohésion sociale. Face à l’évolution des modes de vie et des technologies, la reconfiguration du lien entre l’État et les citoyens est primordiale.

Le nouveau dispositif des Maisons France services a pour vocation de repenser l’accueil des services publics du quotidien. Dans les maisons France services nos concitoyens trouveront, dans un espace unique, des réponses aux questions liées à leurs situations de vie concrètes : recherche d’emploi, départ à la retraite, mise à jour administrative…, et seront accompagnés dans leurs démarches relevant du Ministère de l’intérieur, des Finances publiques, de la Justice, de l’Assurance maladie, de l’Assurance retraite, des Allocations familiales, de Pôle emploi, de la Mutualité sociale agricole et de la Poste.

460 premières Maisons France services ont été labellisées au mois de novembre 2019, dont 4 en Ariège, à Ax-les-Thermes, Mirepoix, Saint-Girons et Tarascon-sur-Ariège.

Les conventions définissant les modalités de gestion et d’organisation des Maisons France Services du département on été signées à la préfecture le 8 janvier 2020, en présence de la préfète de l’Ariège et de l’ensemble des partenaires.

Un bouquet de services du quotidien

Le 15 novembre 2019, le Premier Ministre, Édouard Philippe, a annoncé la labellisation des 460 premières Maisons France Services (MFS) qui ouvriront au 1er janvier 2020. Parmi elles, 4 structures ont été labellisées en Ariège, les maisons de services au public (MSAP) de Mirepoix, de Saint-Girons, de Tarascon et d’Ax-les-Thermes, au terme d’un processus extrêmement rigoureux pour vérifier que chacune réponde bien au cahier des charges exigeant.

Piloté par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le réseau des Maisons France Services vise à faciliter l’accès des citoyens à un panier de services publics de qualité. C’est une première vague de labellisation. D’autres MFS seront créées ou labellisées. L’objectif est d’arriver à une maison France Services par canton, d’ici 2022, soit environ 1 800 établissements.

Ces maisons France Services permettront aux usagers d’effectuer diverses démarches administratives du quotidien, liées à la santé, la famille, la retraite ou l’emploi dans un lieu unique et se renseigner auprès d’agents polyvalents, formés de manière pointue et efficace.

Les espaces France Services dispenseront neuf services : ceux du ministère de l’Intérieur (aide au renouvellement des papiers d’identité, du permis de conduire et de la carte grise), des finances publiques (déclaration de revenus, appropriation du prélèvement à la source), de la Justice (accompagnement de l’usager dans l’accès au droit), de l’assurance maladie, de l’assurance retraite, des allocations familiales, de Pôle emploi, de la Mutualité sociale agricole et de La Poste.

Une structure de proximité et de qualité

Ce réseau de proximité est appelé à s’étendre considérablement. D’autres structures France Services seront, en effet, labellisés en 2020 et 2021. D’ici 2022, chaque citoyen pourra trouver au moins une maison France Services à moins 30 minutes de son domicile.

Le Gouvernement entend ainsi donner accès à un guichet unique rénové, enrichi et professionnalisé « qui ne se borne pas à une mise en relation avec d’autres services » mais les dispense sur place pour répondre aux besoins des Français. Dans la nouvelle configuration, les points d’accueil France Services devront donc garantir la présence d’au moins deux agents polyvalents, en permanence, et proposer une offre de services « plus exigeante et plus homogène » :

  • formation, emploi et retraite,
  • prévention santé,
  • état civil et famille,
  • justice,
  • budget (impôts, surendettement, litige consommation),
  • logement, mobilité et courrier.

Par ailleurs, ils devront être équipés d’un dispositif de visioconférence, d’ici 2022, pour faciliter les contacts avec les usagers.

En chiffres

  • 30 millions d’euros pour assurer le déploiement de France Services, dont 3 millions pour le bus France Services : c’est l’investissement qu’effectuera la Caisse des dépôts d’ici 2022.
  • 30 000 euros par an (4 000 euros pour celles portées par La Poste) : c’est le montant que le Gouvernement a décidé d’allouer à chaque structure pour stabiliser le financement des maisons France Services dans le temps.

 Montée en gamme
Le commissariat général à l'égalité des territoires a établi une grille d’évaluation (niveau d’équipement, espace de confidentialité, niveau de formation des agents, horaires d’ouverture…) des 1 340 Maisons de services au public actuelles. Celles qui répondent à au moins 30 critères d’exigence seront homologuées France Services.
Les autres bénéficieront d’un accompagnement renforcé pour atteindre le niveau de qualité de service requis, via un plan de montée en gamme. Elles auront jusqu’au 31 décembre 2021 pour se mettre à niveau, être labellisées et continuer ainsi à percevoir les financements de l’État. Les préfectures de départements, en lien avec les élus locaux, le commissariat général à l'égalité des territoires , la Caisse des dépôts et le Groupe La Poste assureront cet accompagnement.