Actualités

Lutte contre la précarité alimentaire

 
 
  Lutte contre la précarité alimentaire

Dispositif de lutte contre la précarité alimentaire, les épiceries sociales intègrent des enjeux importants : respect du principe de dignité des personnes, développement du pouvoir d’agir, offre alimentaire de qualité. L’épicerie sociale et solidaire de Foix, gérée par l’association Hérisson Bellor, a été créée en novembre 2020.

Elle permet aux personnes dont le reste à vivre est compris entre 2 et 8 euros par jour, de réaliser des achats à moindre coût et d’avoir accès à des denrées de qualité, et des produits frais.

Dans le cadre notamment de la convention départementale de lutte contre la pauvreté, l’État et le conseil départemental participent au financement de cette structure, qu'ont visité Mme Sylvie Feucher préfète de l’Ariège et Mme Christine Tequi présidente du conseil départemental, le 23 mars 2021.

La lutte contre la précarité alimentaire

La lutte contre la précarité alimentaire fait partie intégrante du dispositif de lutte contre la pauvreté et les exclusions.

L’aide alimentaire contribue à lutter contre la précarité alimentaire grâce à la fourniture de denrées et à la proposition d’un accompagnement aux personnes accueillies. Au-delà du soutien d’urgence, elle permet de renforcer ou rétablir le lien social, voire d’être une porte d’entrée vers des dispositifs d’insertion.
L’aide alimentaire peut prendre de multiples formes, comme la distribution de colis, l’accès à une épicerie sociale et solidaire, la prise de repas dans un restaurant solidaire ou lors d’une distribution de rue, l’abonnement à des paniers de légumes, etc.
Elle est mise en œuvre par un nombre important d’acteurs, parmi lesquels les réseaux associatifs - et les centaines de milliers de bénévoles qui y sont mobilisés - et les centres communaux et intercommunaux d’action sociale qui jouent un rôle essentiel.

D’autres initiatives de solidarité, nombreuses sur le territoire, contribuent également à lutter contre la précarité alimentaire : coopératives solidaires, groupements d’achats, jardins nourriciers, tiers-lieux de rencontre et de partage, aides financières, guides pratiques pour se nourrir avec un petit budget …

L’État mène en la matière une politique interministérielle, pilotée par le Ministère des solidarités et de la santé, et qui trouve une traduction dans différents programmes nationaux dont ceux relatifs à la santé, à l’alimentation et à la lutte contre la pauvreté.

La suite dans le dossier de presse

> Lutte contre la précarité alimentaire en Ariège - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb