Le PCAET outil opérationnel pour concrétiser les objectifs de transition énergétique territoriaux

 
 

Le  Plan Climat Air Energie Territorial   est un outil à la fois stratégique et opérationnel à disposition des collectivités pour planifier et mettre en œuvre la transition énergétique.

Le  Plan Climat Air Energie Territorial  concerne tous les secteurs d’activité et a donc vocation à mobiliser tous les acteurs économiques, sociaux et environnementaux, sous l’impulsion et la coordination d’une collectivité porteuse.

Le PCAET a pour objectifs :

- de réduire les émissions de GES du territoire (volet « atténuation ») ;

- d’adapter le territoire aux effets du changement climatique, afin d’en diminuer la vulnérabilité (volet « adaptation »).

L’énergie est le principal levier d’action dans la lutte contre le changement climatique et la pollution de l’air avec 3 axes de travail : la sobriété énergétique, l’amélioration de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.

Le PCAET comporte obligatoirement, dans son programme d’actions et sa stratégie, un volet sur le développement des énergies renouvelables. Il intègre, dans son diagnostic, une estimation de leur potentiel de développement ainsi qu’une analyse des réseaux de distribution d’électricité, gaz et chaleur.

Le PCAET a une durée de 6 ans. Cependant, il n’est pas figé et peut être évalué, ré-orienté selon les avancées et évolutions territoriales en termes de transition énergétique. Il reste ainsi ouvert aux différents projets réalisations ENR qui pourraient émerger dans le temps et s’adapte aux réalités territoriales dans la concrétisation des objectifs de transition énergétique.

Les PCAET sont obligatoires pour les EPCI de plus de 20 000 habitants. Cependant, de nombreuses collectivités se sont engagées dans des démarches volontaires.

En Ariège, deux PCAET ont été approuvés et sont mis en œuvre :

- sur le territoire du SCoT de la Vallée de l'Ariège

- sur le territoire de la communauté de communes du Couserans

En France, plus de 600 plans climat ont été engagés : ils constituent une ressource importante d’expériences partagées sur l'observatoire national des plans climat .