Favoriser les mobilités durables

 

Favoriser une mobilité plus durable est un enjeu majeur pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et assurer à tous un accès à la mobilité et aux services du territoire, y compris dans les zones périurbaines et rurales. Au travers des choix d'aménagement et du développement de nouvelles solutions et pratiques de mobilité plus respectueuses de l'environnement, les collectivités et les citoyens peuvent agir.

Appels à projets en cours

♦ Le 4ème appel à projets du fonds mobilités actives est lancé pendant la première édition de l’opération « Mai à vélo ». Il continue de soutenir financièrement les maîtres d’ouvrage dans la réalisation d’itinéraires cyclables sécurisés et la résorption de discontinuités d’itinéraires sur leurs territoires. Il s'agit alors de relier dans les meilleures conditions de sécurité, des zones d’emploi, d’habitat, des établissements d’enseignement et de formation, de mieux desservir les pôles d’échanges multimodaux, sur tous les territoires urbains, péri-urbains, ruraux, d’outre-mer ; et d’inviter par conséquent un maximum d’habitants à se (re)mettre au vélo pour aller au travail, à l’école, faire ses courses ou se promener.

Il est ouvert à tous les maîtres d’ouvrage publics, notamment les communes, les départements, les groupements de collectivités, les autorités organisatrices de la mobilité, les établissements publics de coopération intercommunale, dès lors que le projet s’inscrit dans une politique cyclable cohérente à l’échelle du territoire et qu’il respecte les recommandations techniques élaborées par le Cerema. Il doit permettre d’intensifier la réalisation d’aménagements cyclables identifiés comme nécessaires dans des secteurs à enjeu et coûteux du fait de leur ampleur.
https://www.ecologie.gouv.fr/appels-projets-fonds-mobilites-actives-amenagements-cyclables  

♦ Comment les territoires devront s'adapter et planifier pour répondre aux besoins de mobilité ou de démobilité des citoyens ? Quelles solutions de mobilité ou de démobilité proposer aux citoyens des territoires périurbains et ruraux pour répondre à leurs besoins du quotidien ? Une nouvelle édition de l'Appel à Manifestation d'Intérêt "France Mobilités - Territoires de nouvelles mobilités durables" porté par l'ADEME vise à répondre à ces questions en s'articulant autour de deux axes : stratégie et planification territoriale de la mobilité (1) et expérimentation et évaluation de solutions et services de mobilité / démobilité (2). https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/dispositif-aide/20201207/france-mobilites2021-15


Infos et ressources :

La loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 porte un objectif simple : des transports du quotidien plus faciles, moins coûteux et plus propres. Pour y parvenir, elle donne un rôle de premier plan aux élus et aux collectivités.

France Mobilités propose des questions/réponses pour comprendre les différentes mesures de la LOM. C'est aussi une démarche partenariale et collective conçue pour soutenir l’expérimentation et le déploiement de projets concrets répondant aux besoins de mobilité de nos concitoyens. Elle présente enfin des financements disponibles, notamment les programmes CEE (certificats d'économies d'énergies) qui peuvent directement financer des projets.

Le site TOTEN propose un dossier sur les différents enjeux, leviers, facteurs de réussite et innovations, à disposition des collectivités pour participer au déploiement de mobilités durables sur leurs territoires.
Coordonné par l'AREC (Agence Régionale Energie Climat Occitanie), ce travail partenarial associe la Région Occitanie, l'ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement Occitanie.